Chers amis chasseurs,

Suite aux annonces du Premier Ministre, le déconfinement a débuté le 11 mai.

Les activités cynégétiques peuvent donc reprendre de manière “normale” en respectant les gestes barrières et le rayon des 100 kms (attention, les accès aux lacs et plages restent fermés jusqu’au 1er juin).

L’ensemble de ces activités est donc réalisable. Cependant celles-ci ne peuvent être effectuées qu’en respectant les gestes barrières, et en limitant les regroupements à moins de 10 personnes :

– Le piégeage et les actions de destruction sont donc autorisés selon la réglementation habituelle, y compris par les gardes chasse particuliers ;

– La vénerie sous terre du blaireau ouvre le 15 mai ; date normale d’ouverture. Vous devez porter une attention particulière à la vénerie car les gestes barrières semblent difficilement respectables. Nous vous incitons, si vous le pouvez, à repousser la vénerie sous terre au 1er juin.

– Le tir d’été du brocard à compter du 1er juin. Cependant, cette date sera conditionnée à la réception des bracelets. Il se peut que cette date soit repoussée de quelques jours.

  • Le sanglier sera également ouvert à compter du 1er juin avec une procédure normale (Chasse uniquement en battue, sous l’autorité du responsable du territoire après autorisation délivrée par le Préfet, sur demande conjointe du responsable du territoire de chasse et du représentant agricole communal).

Attention à compter de cette année une déclaration obligatoire pour le prélèvement du sanglier doit être faite sur notre application CYNEO

– L’agrainage dissuasif est également possible. Le dossier de demande doit parvenir à la FDC15 avec les signatures des propriétaires et fermiers.

La mise en place d’une organisation sanitaire stricte est en cours afin de réaliser dans des conditions optimum les formations à venir.

La validation pour le permis de chasser 2020/21 débutera le 22 juin en privilégiant la procédure par internet. Des informations complémentaires vous parviendront en temps voulu.

En tout état de cause, le bureau actuel de chaque ACCA reste en charge de la bonne gestion de votre association jusqu’à nouvel ordre. Nous ne manquerons pas de vous communiquer les mesures à prendre dès que nous aurons des informations claires et précises.