Nouveauté du 17 novembre :Dérogation pour la régulation du grand gibier, mission d’intérêt général

Le président de la République a annoncé un nouveau confinement à compter du 30 octobre 2020 et cela jusqu’au 1er décembre 2020.

Cette mesure s’applique à tous sauf dérogation et sur demande de l’autorité administrative pour des raisons d’intérêt général. La chasse est donc interdite.

Cependant Madame la Ministre de la Transition Ecologique, ministère dont nous dépendons, a imposé aux Préfectures et Fédérations des chasseurs une dérogation sur la chasse au grand gibier.

Cette mission qui nous est allouée rentre dans le cadre de notre mission de service public, à savoir prévenir l’apparition des dégâts et la réalisation des plans de chasse.

Vous trouverez dans les articles 2, 3 et 4 de l’arrêté préfectoral suivant:  ArreteDerogatoireConfinement_RegulationGibiers_06nov2020   les conditions de mise en œuvre de ces dérogations à compter du samedi 7 novembre 2020.

Dans les grandes lignes :

  • Les jours de chasse sont le samedi, dimanche et jeudi pour tous,
  • Seule la chasse du sanglier, cerf et chevreuil est possible,
  • Uniquement en battue, avec possibilité d’affût pour le cerf et le chevreuil,
  • Le nombre maximum par battue est de 30 chasseurshttp://www.fdc15.chasseauvergnerhonealpes.com/wp-content/uploads/sites/3/2020/11/1-ArreteModificatif_DerogatoireConfinement_RegulationGibiers_06nov2020-1.pdf
  • Le président du territoire de chasse ou son représentant nommément désigné doit organiser les battues et faire respecter les règles sanitaires,
  • Le registre de battue doit être rempli par le seul Président ou par le responsable de battue avec nom, prénom, adresse n° de téléphone de chaque participant,
  • Les prélèvements devront être enregistrés sur l’application CYNEO le jour même,
  • Seuls les chasseurs (avec validation) sont autorisés à participer aux battues,
  • Chaque participant aux battues devra certifier qu’il n’est pas cas contact ou porteur du COVID 19,
  • Les locaux de chasse ne sont pas accessibles. Seules 3 personnes sont autorisées à y accéder et uniquement pour le traitement de la venaison en respectant le port du masque et des gants,
  • Les consignes sont données à l’extérieur en respectant le port du masque et la distanciation physique.
  • Le nombre de chasseurs par véhicule est limité à 2 personnes avec le port du masque obligatoire.
  • Les moments de convivialités et de présentation des tableaux de chasse sont interdits,
  • Les déplacements inter régions sont désormais autoriséshttp://www.fdc15.chasseauvergnerhonealpes.com/wp-content/uploads/sites/3/2020/11/ArreteModificatif2_DerogationConfinement_RegulationGibier-17-novembre.pdf

Afin de participer à la chasse, chacun devra être muni de l’attestation de déplacement dérogatoire nationale en cochant la case : « Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ». 30-10-2020-attestation-de-deplacement-derogatoire

Quoiqu’il en soit, je ne peux que recommander la prudence sur la santé de chacun. L’Etat nous demande expressément de remplir notre mission de service public, mais cela ne doit pas se faire au détriment de la santé de tous. Il est donc nécessaire de respecter scrupuleusement les conditions de sécurité sanitaire.

Egalement, la dérogation à l’état sanitaire ne doit pas nous faire oublier les règles élémentaires de prudence et de sécurité que nous nous imposons à la chasse. Plus que jamais, il est important de pratiquer la chasse en toute sécurité.

Depuis plusieurs jours, un certain nombre de chasseurs nous ont fait des mails ou ont appelé la fédération, se plaignant que la chasse individuelle, au contraire de la chasse collective, ne bénéficie pas de dérogation. Nous comprenons évidemment l’exaspération de nos chasseurs de petit gibier et nous ne souhaitons aucunement diviser les chasseurs entre eux ou privilégier les chasseurs de grand gibier.

Cependant, n’oublions pas que nous sommes dans un contexte particulier ou l’ensemble de la population française est confiné et où de nombreuses activités jugées non essentielles sont interdites.

La fédération des chasseurs du Cantal, tout comme l’ensemble des fédérations départementales n’ont pas demandé la réouverture de la chasse en battue. Celle-ci nous a été imposée par le ministère de la transition écologique, dans le seul cadre de notre mission de service public.

Plus que jamais dans ce contexte particulier et face aux attaques de nos détracteurs, le monde de la chasse doit rester uni et ne pas se diviser.

Prenez soin de vous.

                                                                                                                                                                                         Le Président

                                                                                                                                                                                   Jean Pierre PICARD